PTZ dans l’immobilier ancien : quel montant obtenir ?

quel montant obtenir

Encore un terme inconnu de ceux qui sont étrangers au monde de l’immobilier : le PTZ. Et pourtant tout le monde en parle et ce PTZ peut présenter un réel avantage notamment pour ceux qui souhaitent devenir propriétaire d’un logement ancien. Découvrons ensemble l’utilité de ce PTZ et son application.

Définition du PTZ

Le PTZ est le diminutif du Prêt à Taux Zéro. Il s’agit d’un prêt immobilier créé par le gouvernement afin de donner la chance et l’occasion à tous les Français ou à tous ceux qui logent sur le territoire français de pouvoir disposer d’une résidence principale en finançant une partie de son achat. Comme son nom l’indique, le taux d’intérêt est de 0 % et il n’y a aucun frais de dossiers. Mais comme il ne couvre qu’une partie des dépenses à l’achat de la résidence soit environ 40 % de son prix total, le reste de l’argent à chercher doit faire l’objet d’autres emprunts comme un emprunt bancaire, un prêt à l’accession sociale ou autres. La durée de remboursement du PTZ s’étend à 22 ans.

Pour bénéficier du PTZ, il faut : être un particulier, ne pas avoir été propriétaire d’une résidence 2 ans précédant le ptz, avoir un revenu mensuel modeste d’environ 3.300 euros pour un célibataire et de 6.600 euros pour un couple.

PTZ et immobilier ancien

Depuis début 2016, les règles en matière de ptz sur l’acquisition de logement ancien ont connu une réforme favorisant les futurs acquéreurs. Mais certaines conditions sont posées.

Le PTZ ne finance l’achat que si le futur logement immobilier fait l’objet de travaux d’amélioration dont le montant des rénovations doit au moins équivaloir à un quart du coût total de l’opération. Les travaux concernent tout ce qui a trait aux surfaces habitables ou surfaches annexes, la modernisation, l’économie d’énergie et l’assainissement. La liste des travaux sera présentée par le futur acquéreur à l’établissement qui va lui emprunter le ptz et la durée de réalisation de ces rénovations ne doit pas excéder les trois ans.

PTZ et montant octroyé

Le montant octroyé pour le logement varie suivant la composition du foyer, l’adresse du logement, son niveau de performance énergétique (ptz plus élevé si bâtiment à basse consommation). Le montant octroyé pour le logement ancien peut aller jusqu’à 138.000 euros. Par exemple pour un montant de l’opération de 300.000 euros, le montant de ptz pour 40% est de 120.000 euros.

—————————————
Pour pus d’information visitez ce site